Reconquete Parthenay

Citoyens, avec vous !

Vive inquiétude à l’école de Montgazon

Montgazon 002
Suite à une réunion qui a eu lieu mardi 2 février en présence du Maire, les parents d’élèves tirent la sonnette d’alarme: l’avenir de l’école semble compromis.
En effet, Xavier Argenton a lancé l’idée que le nombre d’écoles sur la ville serait trop important et qu’il serait souhaitable de réduire la voilure…
Selon le Maire, les groupes scolaires de La Mara, Montgazon et Jules Ferry sont vétustes et 2 écoles suffiraient au lieu des 3 actuelles. Il faut donc réfléchir à la moins mauvaise des solutions et définir quelle école on va sacrifier…
Les parents d’élèves présents (71 familles) ont bien compris que c’est leur école que est pour l’instant visée.Même si aucun de ces 3 groupes scolaires n’a été clairement désigné, il semble bien que Montgazon soit en mauvaise posture. Certes le bâtiment n’est pas récent, il souffre d’infiltrations, il y a des problèmes d’assainissement, pas de cantine, tout n’est pas aux normes….mais pour autant, La Mara et J Ferry ont aussi besoin d’un sérieux ravalement car un gros retard a été pris ces dernières années sur les travaux d’entretien.
Malgré leurs demandes réitérées, les parents n’ont pu obtenir aucune donnée chiffrée de la part de la Collectivité et ils constatent un discours alarmiste sans plus de précisions.
158 enfants sont inscrits actuellement à Montgazon et si l’école ferme, il faudra bien leur trouver des places ailleurs, car le projet devrait être abouti pour la rentrée 2017…
Montgazon 002

LETTRE OUVERTE : Quand Xavier Argenton défend le cumul des mandats !

8053

Dans l’édition du 28 janvier dernier du Courrier de l’Ouest, le maire de Parthenay, Xavier Argenton fait une déclaration dans laquelle il expose les raisons pour lesquelles il est favorable au cumul des mandats.
Il est intéressant de remarquer que sur la même page (choix éditorial ou hasard de l’actualité…?), on distingue très clairement d’un coté, l’humilité, la prise de conscience et le respect des promesses électorales de Nicolas Gamache qui démissionne de la vice-présidence communautaire pour ne se consacrer qu’à sa tâche de Conseiller régional, et de l’autre coté, l’omnipotence affichée par Xavier Argenton qui assume sans aucun complexe le cumul de trois mandats de taille : Maire de Parthenay, Président de la Communauté de communes Parthenay-Gâtine et Conseiller régional. Et cela ne s’arrête pas là puisque, malgré une présence très partielle sur le territoire dans lequel il est élu depuis le début du 21è siècle (rappelons en effet que Xavier Argenton vit à Paris où il exerce la profession d’avocat et ne séjourne à Parthenay que quelques jours par semaine), il est aussi :
– Président de la Maison de l’emploi et des Entreprises Parthenay-Gâtine,
– Membre du Conseil de surveillance du Centre Hospitalier Nord Deux Sèvres,
– Membre du Conseil d’administration de l’Association des Maires des Deux Sèvres,
– Président du Club FAST,
– Secrétaire National du Nouveau Centre
– Président de l’UDI 79
Et pourquoi ne pas envisager, bientôt, la députation ? (suite…)


LETTRE OUVERTE à François Gilbert, adjoint à la Culture à la ville de Parthenay

AfficheSacreFestival2015_web-205x300-SUSPENDU-ok

Parthenay, le 28 janvier 2016

Monsieur l’adjoint à la Culture,
Lors du dernier conseil municipal, vous avez communiqué un bilan du Sacré Festival qui ne manque pas de nous interroger tant il manque de précisions.
Nous sommes parfaitement conscients que RECONQUÊTE, ainsi que les milliers de Parthenaisiens qui ont voté pour nous aux dernières élections, n’ont peut-être pas, à vos yeux, la légitimité suffisante pour vous demander une totale transparence mais vous devez également avoir à l’esprit l’émoi que votre entreprise culturelle festivalière a pu susciter auprès de l’ensemble de la population, et pas uniquement auprès des associations culturelles.

Nous espérons donc que vous voudrez bien lui apporter toutes les informations qu’elle est en droit d’attendre.

(suite…)


Conseil municipal du 21 janvier : il est en ligne !

super8

Nous vous avons livré il y a quelques jours nos impressions sur la dernière séance du Conseil Municipal. Pour aller plus loin, en voici nos traditionnels enregistrements. Au programme notamment, débat d’orientation budgétaire (soit les parties 1 et 2) et bilan du Sacré Festival (3e partie). Bon visionnage !

Partie 1 :

CM du 21-01-2016_p1 par reconquete-parthenay
(suite…)


Sacré conseil ? Pas vraiment…

AfficheSacreFestival2015_web-205x300-SUSPENDU-ok

Reconquête était présent au premier conseil municipal de l’année, celui au cours duquel ont notamment été présentées les orientations budgétaires pour 2016 et, figurant au menu des questions diverses, le bilan du Sacré Festival. Celui également annoncé comme « électrique » par une presse galvanisée aux promesses d’en découdre d’une opposition remontée comme un coucou suisse ! En lieu et place d’un réel affrontement constructif et structuré, c’est une énième passe d’armes qui s’est jouée devant nous, joute verbale à laquelle nous sommes, hélas, trop habitués.

En ce qui concerne le débat sur l’orientation budgétaire, nous avons en effet assisté à un dialogue de sourds ! La majorité avançant des chiffres en veux-tu en voilà, des prospectives tantôt vagues, tantôt détaillées et l’opposition se perdant régulièrement dans les libellés de tel ou tel poste de dépense. Bref, tous semblaient vouloir dire à peu près la même chose mais à force de ne pas s’écouter, ils ont fini par ne plus s’entendre ! C’est au dernier qui aura raison ou à celui ou celle qui aura le dernier mot. Pitoyable ! Mais bon, ce n’est malheureusement pas nouveau.

Après environ deux heures de « débats » qui ont dû apparaître aussi vains aux débatteurs qu’ils nous ont parus stériles, LE SUJET de la soirée a enfin pointé le bout de son nez.

Et là, on a assisté à du grand art…

(suite…)


Sacré Conseil Municipal ! – jeudi à 20h00

super8

Pour respecter notre habituel travail de veille citoyenne, Reconquête assistera, caméra au poing, au Conseil Municipal du jeudi 21 janvier, conseil lors duquel sera présenté un sacré bilan, celui du sacré festival. Tout le monde aura remarqué que, comme c’est le cas pour les dossiers jugés « sensibles » ou peut-être de peu d’intérêt par l’équipe en place, ce bilan figure au menu des questions diverses et non pas en tant que question à part entière au sommaire de l’ordre du jour.


Hier soir à Parthenay : « DEMAIN, c’est maintenant ! »

demain2

C’est la formule employée par Charlotte Robert, l’une des bénévoles de la nouvelle association Le Grenier de Py qui avait organisé une projection du film DEMAIN au cinéma Le Foyer.
Je me pointe tranquillement sur le coup de 20h25, me disant que le film DEMAIN ne rassemblerait pas les foules, documentaire peu connu, pas de promo, sujet pas rigolo…
Obligé de stationner ma voiture à plus de 300m, une file d’attente de plus de 20m à l’entrée du cinéma … Sidéré ! Plus de 250 personnes dans la salle (mieux que le Titanic a dit Charlotte) dont un grand nombre de jeunes. Beaucoup de « génération Y », les 18-35 ans, la génération du pourquoi, celle qui aime trouver un sens, créer, inventer, construire nous a dit Charlotte… Ils ont une autre vision du monde que celle de leurs ainés et sont bourrés d’énergie. Elle a ajouté : contrairement à ce qu’on dit, il y a plein de jeunes en Gâtine et ils veulent vivre ici…
Après le témoignage de quelques acteurs deux-sévriens, des utopistes qui ont réussi leurs projets, nous avons regardé le film revigorant de Cyril Dion : « DEMAIN Un nouveau monde est en marche ». Comme l’ont fait Coline Serreau et Marie-Monique Robin, il présente des solutions (qui marchent) pour sauver la planète. Économie, consommation, énergies, éducation, démocratie… AUTREMENT. Un nouveau monde est en marche, pour ne pas s’écraser et… faire mieux que le Titanic ! La salle a applaudi… Mieux que le Titanic.
Moi, ça m’a donné une sacrée patate. C’est bien simple, à la sortie de la projection j’avais « renversé » mon âge : 36 ans… Tout au plus. Un Y en somme…
Si Reconquête pouvait être un jour « à la barre » de la ville, je suis sûr qu’il y aurait un adjoint et une commission citoyenne DES UTOPIES. Pour faire naître de nombreuses initiatives et initier de nouveaux chemins. Car, contrairement à ce qu’a dit M. Favreau lors des dernières élections, ce sont les utopistes qui font avancer le monde, pas les conservateurs, leur seule finalité étant de conserver et donc de faire du surplace.
Bravo au Grenier de Py pour avoir organisé cette incroyable soirée à Parthenay, une soirée débordante d’espoir, d’énergie et d’ambition. Tout ce qui caractérise cette génération Y qui hier soir semait de si belles idées et de si folles (?) envies. Alors, comme l’a dit Cyril Dion, ensemble AGISSONS !

Christian Proust

Une publicité gratuite bien méritée : www.legrenierdepy.com


Les Ateliers du Citoyen : notre enquête

ateliers-logo

« J’ai regardé la vidéo du conseil municipal sur TV Reconquête (rires). Rien pigé au budget qu’ils ont voté. Investissement… fonctionnement… Ils ont un de ces jargons ! Tu connaitrais pas une traductrice libre prochainement et pas chère ? »

Vous vous posez (parfois) ce genre de question ? Les Ateliers du Citoyen pourraient vous y aider. Annoncés aux cours de notre campagne pour les élections départementales, ces ateliers seront gratuits et ouverts à tous les habitants de la Gâtine : Être pleinement citoyen, participer à la vie publique, s’engager pour des causes, être acteur de sa commune, cela demande d’acquérir certaines connaissances qui ne sont pas toujours facilement accessibles. Pourtant, ces informations sont essentielles : elles apportent au citoyen une meilleure compréhension de l’actualité, une ouverture sur les autres et un sens critique qui enrichissent sa propre vie et lui donne envie d’agir pour un monde plus juste et solidaire.

Les Ateliers du Citoyens seront ce que VOUS voulez qu’ils soient. Donnez votre avis, vos préférences à l’aide de ce sondage en ligne. À très bientôt !


PARTHENAY BRÛLE-T-IL ?

Voiture brûlée 2

«Comment puis-je imaginer qu’un Parthenaisien ou qu’un Gâtinais soit suffisamment abruti pour commettre ce type d’acte ? »

Cette phrase, rapportée par le Courrier de l’Ouest du 2 janvier dernier et prononcée par M. Argenton nous interpelle violemment. Elle représente selon nous le degré zéro de la réflexion. En effet, selon Monsieur  le  maire,  il  n’existerait  donc  pas  de Parthenaisien  ni  de  Gâtinais  cambrioleur,  violeur, assassin, pyromane ni même tout simplement… «abruti», comme il le dit lui-même. Si l’on suit le raisonnement de Xavier Argenton, le «mal» viendrait donc a priori de l’extérieur, de «l’étranger». Peut-être de migrants en provenance du Bocage, du Niortais, de Poitiers, de Paris ou bien même de plus loin encore…

Lire ici l’intégralité de notre communiqué

Notre lettre ouverte dans le Courrier de l’Ouest du 7 janvier